Vicnent (.|)

dimanche 31 mai 2009

HADOPI n'existe pas

Théorème : Prouver qu'un internaute à téléchargé un contenu interdit est un problème indécidable.

Démonstration :

Posons tout d'abord la définition suivante : un utilisateur qui a téléchargé peut effacer irrémédiablement toute trace de ce téléchargement.

Soit le programme HADOPI qui indique si un utilisateur à téléchargé ou non.

Soit un utilisateur MALIN défini par :

  • Si HADOPI repère MALIN comme un utilisateur qui a téléchargé, alors MALIN efface toute trace sur ses disques de téléchargement illégal.
  • Si HADOPI ne repère pas MALIN, alors MALIN continue de télécharger.

MALIN peut-il être poursuivi ?

  • Si la réponse est oui, alors il n'existe plus de trace de téléchargement, donc MALIN ne peut pas être poursuivi.
  • Si la réponse est non alors MALIN ne sera pas poursuivi.

HADOPI ne permet donc pas de poursuivre un utilisateur quelconque.

En conclusion, il n'existe pas de programme HADOPI universel et prouver qu'un internaute à téléchargé un contenu quelconque, interdit ou non, est un problème indécidable.

CQFD

DTC CA.

samedi 30 mai 2009

En fait, il n'a pas survécu !!!

Yann Eliès, s'était fracturé le fémur dans son dernier Vendée Globe.

De passage sur LCI, ce dernier (Yann, hein, pas le fémur !) présente son ouvrage.

Voici deux images, celle du livre tel qu'il apparait à l'écran sur LCI, et la vraie couverture du livre. Ami lecteur, en te souvenant que LCI est une filiale de TF1 et que TF1 a viré PPDA comme un porc, sauras tu trouver une différence entre ces deux images ?

Voila, déontologie, magouille : vous n'êtes pas manipulés. Pas du tout, jamais. Comment tu avoir confiance après des trucs comme ça ?

vendredi 29 mai 2009

"Sabotage"

Extrait d'un livre, L'insurrection qui vient, édité chez La Fabrique éditions, par le comité invisible.

Page 100 et 101, chapitre s'organiser :

Pour la méthode, retenons du sabotage le principe suivant : un minimum de risque dans l’action, un minimum de temps, un maximum de dommages. Pour la stratégie, on se souviendra qu’un obstacle renversé mais non submergé – un espace libéré mais non habité – est aisément remplacé par un autre obstacle, plus résistant et moins attaquable.

Inutile de s’appesantir sur les trois types de sabotage ouvrier : ralentir le travail, du « va-y mollo» à la grève du zèle; casser les machines, ou en entraver la marche ; ébruiter les secrets de l’entreprise. Élargis aux dimensions de l’usine sociale, les principes du sabotage se généralisent de la production à la circulation. L’infrastructure technique de la métropole est vulnérable : ses flux ne sont pas seulement transports de personnes et de marchandises, informations et énergie circulent à travers des réseaux de fils, de fibres et de canalisations, qu’il est possible d’attaquer. Saboter avec quelque conséquence la machine sociale implique aujourd’hui de reconquérir et réinventer les moyens d’interrompre ses réseaux. Comment rendre inutilisable une ligne de TGV, un réseau électrique ? Comment trouver les points faibles des réseaux informatiques, comment brouiller des ondes radios et rendre à la neige le petit écran ?

Le reste se trouve là dedans.

Julien Coupat est toujours présumé innocent et mis en examen pour direction d'une entreprise terroriste et destruction en réunion à visée terroriste et a également déclaré qu'il n'était pas l'auteur de cet ouvrage.

Je trouve assez hallucinant de voir autant de personnes parler de cette affaire alors qu'ils n'en connaissent évidemment rien, n'ayant pas accès au dossier. Quant à Montebourg, sa demande de démission de MAM, c'est vraiment de la politique politicienne de caniveau pitoyable. On rappellera juste que c'est un juge qui l'a gardé 6 mois en prison... et que MAM, ben, n'y est pour rien ! Et j'ai du mal, dans ce cas, à imaginer un juge laisser ce Julien Coupat derrière les barreaux tout ce temps sans un certains nombres d'éléments plus que concrets.

jeudi 28 mai 2009

40 €/g

On peut lire ce matin dans le figaro, mais aussi dans le monde, et je suppose également ailleurs que 684 Kg de cocaïne viennent d'être interceptés par la douane (clap clap clap). Le tout vaudrait 27.392 millions d'euros. LE figaro nous dit que c'est rédigé avec agence, le monde, lui, ne signe pas son article. 20 minutes signe avec agences pour 27.4 M€. Liberation n'en parle pas encore.

Je me suis donc empressé, et de tête s'il vous plait, de faire la division qui consiste à calculer le prix du gramme de cocaïne pure : on trouve 40.05 €/g. (oui, la saisie concerne de la cocaïne pure : de quoi prendre une sacrée gasquette si vous la sniffez ainsi)

Voila.

C'est juste oublier que cette quantité sera être distribuée sous forme d'arbre et que, chaque étage devant prendre sa marge, elle sera revendue au détail plus chère que la même quantité achetée, le vendeur de l'étage d'en dessous se faisant à chaque fois rouler dans la farine puisque la dope n'est pas dopée mais plutôt coupablement coupée à l'aide de tout un tas de produits en ine comme la célèbre anhydroecgonine. Que l'étage d'en dessous se rassure quand même, il y a aussi du talc, de la farine, du sucre etc.

Et de fait, ces fameux 684 Kg vont certainement devenir, si on admet une coupe au cinqième à chaque étage, sur 5 étages avant le consommateur final (0.8 x 0.8 x ... x .8 = 0.32), plus de deux tonnes de petits sachets qui eux, seront revendus vers 45 € le gramme.

Soit un montant total qui fleurte avec les 100 millions d'euros.

A moins que je me sois bien gourré, auquel cas foncez : il y a de sacrées promo sur la Blanche en ce moment !


Pour ceux qui tomberaient sur ce blog pour la première fois et/ou qui ne seraient pas équipés convenablement en matière grise, ce billet est du easy-bashing et ne saurait être en aucun cas un quelconque appel à chercher, acheter, prendre, vendre, revendre une quelconque substance que notre sainte mère la Loi républicaine interdit. Attention, Albanel vous surveille et Nicolas Sarkozy vous voit (j'ai mis 100€ de coté)

mercredi 27 mai 2009

Tatouage : battu (à plat de couture d'ailleurs)²

Ceux qui me connaissent savent mon amour des Mathématiques et des tatouages.

J'ai réuni ces deux thématiques il y a quelques années sur ma nuque de la façon suivante :

J'ai découvert The Loom il y a peu dans cet article de Neatorama.

Et là, bien que je n'ai jamais eu de raison qui eusse pû me faire douter que je sois le seul, je me rendis compte avec force qu'Anéfé, je n'étais pas seul...

Et même battu à plat de piqûre !!!!!! (il y a ici une bonne centaine 216 oeuvres mathématiques et physiques sous forme de tatouages)

Je ne suis pas le seul à aimer Euler, je trouve qu'un discrimant, ça à moins de gueule, et les fondations des Mathématiques sont assez démentes.
Le calcul du point fixe d'une fonction, s'il existe, en lambda calcul est très sympa mais la simplicité peut être jolie aussi.

De quoi avoir une bonne source d'inspiration, because... :-)

dimanche 24 mai 2009

internet : 40 ans, résumé...

Je disais il y a peu (7 avril dernier) qu'Internet pouvait avoir eu 40 ans.

Vu chez Vinvin (qui l'a découvert chez Christophe Lefevre ce tableau réalisé par Jao Bordalo), les grands événements, sorte de timeline... J'aime bien ce coté condensé/rangé :-)

né en 71, arrivé sur Internet en 1993 (22 ans : ça va faire rire un certain nombre de d'jeun's... Mais je m'en fous : moi j'ai vu l'Histoire se dérouler devant mes yeux...), j'ai, à la volée, :

  • commencé à surfer avec Mosaïc,
  • ma première adresse mail en 1992, qqch comme vicnent@univ-lille1.fr :-)
  • utilisé les newsgroupes rapidement (plus maintenant, bcp sont devenus des bistrots...)
  • utilisé le protocole ICS dès le début (et beaucoup trop...)
  • utilisé irc, puis plus, puis à nouveau depuis peu...,
  • vu naitre Yahoo (que j'ai détesté depuis le 1er jour), Google (dont je parle désormais couramment la langue)
  • envoyé des mails en telnet
  • vendu des sites web en HTML 1.0 en 1995
  • jamais eu de compte hotmail, mais piraté MSN
  • un compte chez Amazon depuis 10 ans
  • téléchargé dès 1999 (Napster ! Mais je l'ai jamais refait depuis, je le jure)

http://www.wikio.fr

mercredi 20 mai 2009

Balade qui fait du bien....

  • En bas à droite : Replay Track
  • Le petit détour dans les buissons est un mémorial juif des juifs alto séquannais (des Hauts de seine) Cf photo prise par moi...
  • Le tout est réalisé avec l'application TrailGuru, sur iPhone

mardi 19 mai 2009

En vrac dans la mi mai 2009

  • Federer madrid Nadal Djokovic 4 heures Federer 1h30 : n'allez pas chercher plus loin... Nadal Rolland Garros, tout ça... Une pensée pour Laconi... Marseille se déplace à Nancy puis reçoit Rennes. Bordeaux va à Monaco puis reçoit Caen. Lyon est mort l'autre soir.
  • Hadopi : faire la liste de tout pour. Il m'arrive de lire des blogs de geeks. J'ai dû tomber sur au moins, deci delà, une bonne dizaine de billets expliquant tous les moyens de contourner. Et puis Loppsi II qui arrive. il y aura même des hélicoptères ! Bug de l'an 2010 : après 2009, c'est 1984.
  • Tamoul : 70000 morts / 25 ans de combat / les premiers à avoir mis en oeuvre l'attentat suicide ! / s'appellait avant : Ceylan et encore avant Taprobane, puis encore avant Serendib / 21 000 000 habitants sur 65 000 km² (250km sur 250km). Trucs bizarres : espérance de vie : 74 ans - Taux d'alphabétisation des adultes : 90,4 % - Taux de croissance démographique annuel (1975-2003) : 1,3 % => 10 000 000 en 1960
  • ce que j'ai fait pour le WRC je suis en train de le refaire pour ... un autre sport.
  • twitter : plus paresseux que le blog. Le rêve pour tous les branleurs qui ont accès, en temps réel, à tous les piliers de bar. Twitter ou comment, en postant n'importe quoi, on continue d'être n'importe qui. Pour les autres, si vous êtes fan, passez sur twitscoop, tweetstats et twittercounter
  • Ce n'est à priori ni la peste, ni la grippe, ni un lupus. Je dois être juste un peu fatigué. En attendant, Dr House S05, fini ! La Vicodine l'a tuer. Je refais des insomnies.

mercredi 13 mai 2009

Diplôme : Plôme ! (Désolé, je ne suis toujours pas un nazi)

Dans un article du monde, je lis :

Le monopole de l'université publique sur la délivrance des titres universitaires est en train de craquer, et la guerre scolaire pourrait se ranimer.

C'est la conséquence directe du décret paru au Journal officiel du 19 avril 2009, qui rend applicable l'accord signé le 18 décembre 2008 entre Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères, et le Vatican : par cet accord, la France s'engage à reconnaître les diplômes délivrés par "les universités catholiques, les facultés ecclésiastiques et les établissements d'enseignement supérieurs dûment habilités par le Saint-Siège".

Vous savez mon amour inconsidéré pour le lavage de cerveaux les religions et cette annonce m'a quelque peu hérisé le poil.

Comment cela ? Des diplômes pourraient être délivrés par le Vatican, sans que l'Etat ait son mot à dire ?

En fait, c'est déjà en partie vrai avec les écoles dites privées : c'est l'article L731 du Code de l'éducation.

Tout Français ou tout ressortissant d'un autre Etat membre de la Communauté européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'espace économique européen, âgé de vingt-cinq ans, n'ayant encouru aucune des incapacités prévues par l'article L. 731-7, ainsi que les associations formées légalement dans un dessein d'enseignement supérieur, peuvent ouvrir librement des cours et des établissements d'enseignement supérieur, aux seules conditions prescrites par le présent titre.

[...]

Un décret en Conseil d'Etat détermine les modalités d'application du présent titre.

D'ailleurs, la suite de l'article du monde précise :

Cinq instituts supérieurs d'enseignement catholiques, les "cathos", créés par l'Eglise à la fin du XIXe siècle à Paris, Angers, Lille, Lyon et Toulouse, proposent des formations en lettres, en économie, ou en mathématiques aux côtés de leurs diplômes de théologie. Au total, 65 000 étudiants y sont inscrits dont la majorité suit un cursus profane, et payant.

Les "cathos" n'ont pas le droit de délivrer des diplômes universitaires. Elles passent des conventions avec l'université publique voisine, qui valide les formations et délivre le diplôme en son nom. S'il n'y a pas eu de convention, elles demandent au recteur d'académie d'organiser un jury d'Etat chargé d'évaluer leurs candidats.

Le nouveau texte induit que si ces mêmes diplômes, demain, sont visés par le Saint-Siège, ils seront automatiquement reconnus par l'Etat, sans le passage par le label de l'université publique. Ce qui revient à entamer le monopole d'Etat de la délivrance des diplômes universitaires.

puis

Les ministères de l'enseignement supérieur et des affaires étrangères ont publié, le 6 janvier, un communiqué commun précisant que "sont visés par cet accord les diplômes canoniques". Restriction que réfute d'emblée Mgr Maurizio Bravi, conseiller de la nonciature à Paris : "Comme une simple lecture de l'accord permet de le constater, il n'est pas indiqué que seuls les diplômes canoniques soient concernés... Cela peut se comprendre, puisque les négociations se sont déroulées dans le cadre du processus de Bologne et que l'accord en question n'a pas vocation à se substituer aux pratiques en vigueur, mais correspond à une volonté de l'exécutif français exprimée le 20 décembre 2007 à Rome."

Et de fait, imaginez que le Vatican se mette à ouvrir une école doctorale de chimie ou de biologie moléculaire : croyez vous que les sciences y seront respectées ?

Comme le dit bien BienBienBien :

Le problème des religions, c’est que par définition, elles sont un brin allergiques aux formules mathématiques et autres compositions chimiques. Par exemple, il aura fallu attendre 1996 pour connaître le génome du Saccharomyces cerevisiae (13 millions de paires de bases, pour ceux que ça fascine) alors que 2000 ans plus tôt, Jésus montrait déjà ses talents de boulanger en ignorant superbement tout du code génétique de la levure.

Après tout, un diplôme ne restant qu'un diplôme, il importe finalement plus de savoir ce qu'il contient, de ce que l'Etat comme les entreprises en pensent : un diplôme n'a jamais été une preuve de compétence, de volonté, de capacité de travail etc... Il ne donne en rien une expérience professionnelle, ou si peu.

Un diplôme n'est que le gage d'avoir suivi telle ou telle formation. Au bénéficiaire de savoir ce qu'il y a, à l'organisme qui en tient compte dans le cadre de son recrutement de savoir ce qu'il y a dedans.

L'exemple de l'école ESB est bon puisque n'ayant pas toujours été reconnu par l'Etat (elle l'est désormais), le diplôme n'en avait pas moins beaucoup de valeur aux yeux des élèves et des entreprises.

Mais que sont finalement ces diplômes dits Canoniques :

Les diplômes canoniques sont des diplômes de l’Eglise Catholique délivrés par la Faculté au nom du Siège apostolique. Les programmes d’enseignements comprennent l’ensemble de disciplines du champ théologique.

Ces programmes rassemblent 3 niveaux : le baccalaureat, la licence et le doctorat :

Le programme de formation du Baccalauréat Canonique comporte cinq années à temps plein de philosophie et de théologie en premier cycle. Le diplôme est obtenu après présentation d'un mémoire (50 pages environ) et soutenance d'un examen de synthèse devant un jury composé de deux enseignants.

les enseignements sont les suivants :

  • Majeure de formation en philosophie (Histoire de la Philosophie, Philosophie, Sciences humaines et sociales)
  • Majeure de formation en théologie (Théologie dogmatique et fondamentale, Exégèse biblique, Théologie morale et spirituelle, Histoire de la Théologie, Histoire de l'église, Droit canonique et Latin)
  • Mémoire - examen de synthèse
  • Mineure (de formation complémentaire (Baccalauréat), Théologie pastorale et pratique, Histoire des religions, Langues anciennes, Langues modernes)

Le programme de la licence canonique comporte 16 séminaires répartis sur deux années d'études à temps plein.

L'étudiant choisit son sujet et son directeur de mémoire au début du second semestre de la première année.Il participe au séminaire de méthodologie du mémoire pendant le second semestre de la première année et le premier semestre de la seconde année. Le mémoire (100 pages environ) est soutenu devant un jury composé de trois enseignants.

les enseignements sont les suivants :

  • Majeure (Histoire et sciences des religions, Séminaires de théologie dogmatique et fondamentale, Séminaires d'exégèse biblique, Séminaires d'histoire de l'Eglise et de la Théologie, Séminaires de Théologie morale)
  • Mémoire
  • Séminaire de méthodologie
  • Examen de synthèse
  • Mineure de formation complémentaire (Art et foi)

Enfin, le Doctorat : pour être admis en doctorat canonique l’étudiant doit posséder une licence canonique en théologie avec mention et être reconnu apte à présenter une thèse de doctorat.

L’Etudiant suivra d’abord une année de capacité doctorale. Si son projet de thèse est validé, il pourra s’inscrire en doctorat canonique.

1) L’année de capacité doctorale En année de capacité doctorale, l'étudiant choisit 4 séminaires d'enseignement ou de recherche en lien avec ses objectifs de formation. Le projet de thèse (50 pages environ) est soumis à l'approbation de la Commission académique. Au cas où le directeur de thèse est extérieur à la Faculté, la Commission académique désigne un garant facultaire.

2) Le doctorat canonique

Lorsque le projet de thèse est accepté, l'étudiant est inscrit en doctorat. Il participe au(x) séminaire(s) de recherche de sa spécialité et prépare en trois années à temps plein la dissertation doctorale (300 pages environ). Celle-ci fait l'objet de deux rapports rédigés par un professeur de la Faculté et par un professeur extérieur. Ces rapports sont étudiés par la Commission académique, qui accepte ou refuse la soutenance. La thèse est soutenue devant un jury composé de cinq docteurs. Le doctorand est proclamé docteur en théologie après soutenance et publication, totale ou partielle, de la thèse.

Tout ça pour quoi ?

Pour expliquer ensuite à qui veut l'entendre, que ATHEE = NAZI :

“The inhumanity of practiced atheism has been proven in the last century in the most terrible way by the godless regimes of National Socialism and Communism with their punishment camps, their secret police and their mass murders.”

mardi 12 mai 2009

Réclusion à la Honte Perpétuelle

Réclusion :
A. État d'une personne qui vit enfermée, à l'écart du monde.
B. DR. Peine d'emprisonnement.

Comme c'est mardi, je pose ma question au gouvernement:

MÂdame la ministre de la Culture et des Lobbyes :

  • ça fait quelles sensations de savoir que l'une des lois les plus connes de tous les temps en France va porter votre nom ?
  • comment on transforme 6.7 en 100 ?

Sinon, bravo, hein...

lundi 11 mai 2009

Ta pulpe en Enfer !

et donc une nouvelle catégorie

J'ai fait beaucoup de choses dans ma vie, J'ai déjà fait un certain nombre de choses dans ma vie, mais rien dans la musique.

Je dirais que je suis assez fan de musique en général, de pop rock en particulier avec une tendresse particulière pour Mozart, Chopin et Chostakovitch. Et puis Tchaïkovsky (le lac des cygnes, la danse espagnole par exemple...).

Mais tout cela reste passif.

Pour devenir actif (Embruns, calme toi s'il te plait) vis à vis de la musique, ça peut être principalement de deux façons : soit créer, soit reproduire.

Le problème pour créer du bruit de la musique, et qu'il faut déjà maitriser tout un tas de choses comme un instrument, le solfège, avoir une bonne oreille (malheureusement, j'en ai deux) et du talent. Et là, visiblement, c'est pas ça.

Ainsi, donc, entre Piano et Guitare, ça sera Guitare. (De toute façon, pour monter un groupe, c'est mieux d'avoir plusieurs instruments et comme B. a dix ans de piano et 6 ans de batterie...)

J'ai donc acheté une méthode avec CD et DVD... et quelques applications iTunes pour l'iPhone bien pratique comme celle ci : Guitar ToolKit, à 7€99, qui permet d'avoir un accordeur électronique, la liste des accords etc...

Ensuite, histoire d'être moins bête, je me suis mis en recherche d'une guitare. Et là, surprise : Les guitares, il y en a de watts milliards de styles, à des prix qui vont du 1 euro symbolique à 2 ans de votre salaire.

Un petit coup d'oeil à la wikipedia sur Guitare : l'article est sympa. Des mots comme tablatures, plectre et autre frette voir Eclisse ou bien sillet de chevalet m'étaient totalement inconnus il y encore quelques jours.

Je me retrouve à mon aise quand l'article nous parle de racine douzième. Par contre la notion de transposition, j'ai du mal...

Alors la guitare : co-man-sa-march\'

La guitare, schématiquement, ce sont :

  • une caisse (résonnance).
  • des cordes (son)

La caisse (la mienne est une Élypse Sanza ~170€), ça peut être une acoustique ou une électrique. Dans les acoustiques, on peut avoir des classiques, des folks (ou western). Dans la deuxième, les cordes sont en acier, (en nylon dans la première, pour les 4 premières cordes). La mienne a toutes ses cordes en acier. Mes doigts sont d'ailleurs en sang.

Ses caractéristiques sont les suivantes : Table massif en Cèdre, manche en acajou, touche palissandre, accastillage doré, pan coupé, Eclisse en acajou, chevalet palissandre, Pré ampli 5 bandes, mécanisme à bain d'huile, verni satiné

Une corde tendue comme il faut c'est déjà un bon point vers une bonne note. Ensuite, il faut pincer la corde au bon endroit pour changer la note. (Mode Arpège). D'un autre coté, on peut également jouer des accords, c'est à dire battre un ensemble de cordes dont certaines sont pincées au bon endroit histoire que l'ensemble des cordes mises en vibration donne un accord. voir par exemple sur wikipédia les notions de Accords de Guitare et de Disposition de l'accord.

Par contre, ça, ça craind, je ne comprends strictement rien : à la notion de mineur, majeur, dominante, etc .... En fait, ce que j'ai cru plus ou moins comprendre, c'est que la répartition des notes se fait selon une échelle de fréquence, non linéaire (parfois un ton, parfois un demi ton entre deux notes), qui fait que telle note est telle autre note avec un dièse et que pour d'autres notes, le X dièse est le Y bécard. Ainsi, en prenant telle note puis telle note et telle autre note bien pécise (et construites ensemble de façon déterministe), on a ce qu'il convient d'appeler un accord (harmonieux tant qu'à faire) : ce qui explique le positionnement assez dément de la main gauche sur le manche pendant que le droite fait vibrer certaines cordes.

Ainsi, le nombre d'accord, sans être infini (note pour moi même : calculer exactement le nombres d'accords possibles sur une guitare) est véritablement monstrueux. Bien sûr, tous ne sont pas utilisés, mais il faut cependant en connaitre un bon paquet et ensuite s'entrainer à les enchainer. Ce qui double le taff. Ici, par exemple, le petit utilitaire qui permet de retrouver ses petits via indique :

Voyez par exemple cette démo de Do majeur, de do septième, de do à la quinte, etc.... (''je ne comprends rien non plus pour l'instant, rassurez vous....'')
  • Vous trouverez plus de 4500 diagrammes et photos d'accords.
  • Plus de 3000 gammes... De la traditionnelle pentatonique aux gammes exotiques en passant par les gammes majeures et mineures.
  • Près de 1000 positions d'arpèges à visualiser sur le moteur.
  • Environ 2000 triades sont déclinées sur tout le manche de la guitare.

Ma guitare est très originalement (hahahah) accordée en EADGBE :

  • mi (ou E) (82,4 Hz) (mi1)
  • la (ou A) (110 Hz) (la1)
  • ré (ou D) (146,8 Hz) (ré2)
  • sol (ou G) (196 Hz) (sol2)
  • si (ou B) (246,92 Hz) (si2)
  • mi (ou E) (329,6 Hz) (mi3)

Dans l'ensemble, le problème aussi est que je ne connais strictement rien au vocabulaire technique musical... Vous saviez ce que c'était vous, Agogique - Ambitus - Anacrouse - Appoggiature - Cantus firmus - Coda - Code Parsons - Comma - Diton - Doigté - Dominante - Dodécaphonisme - Double croche - Double point - Duolet - Durée - Échappée - Échelle chromatique - Échelle diatonique - Échelle musicale - Enharmonie - Fausse relation - Figures de note - Figures de silence - Fla - Fondamentale - Forme musicale - Gamme - Genre musical - Grave - Gruppetto - Harmonie - Harmonie tonale - Harmonique - Hauteur - Hémiole - Homophonie -Improvisation musicale - Indicateur de mesure - Inharmonicité - Instrumentation - Intervalle - Intonation - Isorythmie - Klavarskribo - Legato - Leitmotiv - Liaison - Lien - Ligature - Livret - Loup - Médiante - Médium - Mélisme - Mesure - Métronome - Micro-intervalle - Mode - Modulation - Monodie - Mordant - Motif - Mouvement - Muance - Musica ficta - Neume - Noire - Notation ABC - Notation musicale - Note - Note de passage - Note étrangère - Note réelle - Nuance - Obligato - Octave etc etc etc .... :-)

Instrument à cordes et à caisse de résonnance, il eut été bcp trop simple d'imaginer que la guitare ne se jouât que d'une seule façon. Pour la main droite (coté caisse), on peut se donner à coeur joie dans le Pincement - Arpège - Picking - Battement - Flamenco - Le rasgueado (style mariachi) - Le golpe - Le ventilador - Aller-retour - Palm mute - Slap - Harmoniques - Tapping - Sweeping, j'en passe et des meilleures... Coté gauche (manche), bien évidemment, c'est pareil...

ce qui fait qu'on peut faire de la très belle zik en jouant de façon ... comment dire ... peu courante ?

Comme vous vous en doutez, les cours de guitares sur Youtube, ce n'est pas ce qui manque... Méthode, ça ressemble à ça :
Et certains sont bourrés de pep's et se font plaisir (ne vous attardez par sur la première minute)
et je sais jouer cela en 23ième leçon, je prends !!! (j'adore l'accent !!)

samedi 9 mai 2009

Je ne suis pas un Nazi

Cher Maxime le Forestier,

j'ai déjà téléchargé
je claque beaucoup de tunes dans la Culture
Je ne suis pas un Nazi
Pauvre merde !

Et puis, franchement, Maxime, si on te rajoute une petite moustache, en négatif, tu sais à qui tu me fais penser ? Toi aussi tu trouves ça frappant ? Dingue, hein ?

jeudi 7 mai 2009

Moi, je ne voulais pas mourir.

Je me demande comment on est passé de Island Free Job à meilleur job du monde.

Toujours est-il que si pour certains la plupart des gens, le meilleur job du monde ça consiste à ne strictement rien branler de chez rien branler, toute la journée, pendant 6 mois, seul, sur une Île vide de 10 km², quand bien même ce serait celle d'Hamilton, ben j'ai du mal à comprendre. Faut vraiment avoir une vie pourrie de chez pourrie pour accepter une prison dorée comme celle là et y perdre royalement 6 mois de sa vie, non ? Un peu une double peine en fait ? Et ils étaient pas loin de 40 000 à être jeunes, billingues etc à vouloir y aller ?

Sinon, le blog qu'il doit animer le Ben : il pédale pour que le pc tourne ou il dicte ses billets par téléphone portable satellite ?

Et la bouffe, il va la chercher à la nage ? (parce que j'ai cru comprendre que l'Ile d'Hamilton, c'était au niveau de la grande barrière de corail...)

Ou mes valeurs sont dépassées, ou je deviens un vieux con, ou le monde le devient-il ? J'ai bien une réponse mais elle va manquer d'humilité...

Sinon, notre candidat français malheureux s'est réjoui que le gagnant s'appelât Ben. Parce que notre candidat français s'appelle Benoît : du coup, et à considérer ce lien de causalité entre homonymie patronymesque et joie intérieure, j'en viens presque à comprendre son désir ardent d'aller mourir seul, là bas... Décidément, je ne comprends plus rien à la jeunesse de France dont je ne suis pas sûr de partager les valeurs.

vendredi 1 mai 2009

Boston Big Pictures : Formula 1

Encore un billet court, une fois n'est pas coutume...

J'ai été dingue de chez dingue de formule 1 : pas dur, j'ai été élevé aux duels Prost Senna.

J'ai fait partie d'une league mondiale sur F1GP (Microprose), avec le _, le II, le III et le IV

Je n'aime plus la formule 1 depuis qu'en gros : Schumacher est arrivé, a tout gagné, que Ferrari a tout gagné, que la grille de départ était la grille d'arrivée, avec entre les deux, environ 300 km et une moyenne de 0.71 dépassement par paquet de 20 voitures.

Et encore moins quand on a gouté aux motoGP.

J'ai déjà tourné à Magny cours et à SPA : par humilité, je ne peux décemment vous donner mes temps.

Dans les Photos du BBP, :

  • j'aime bien les couleurs de la 3, car, ça n'a pas l'air comme ça, mais ce genre de photo est très difficile à réaliser.
  • dans la 4, je n'aurais pas mis an unidentified TV commentator, mais au choix : MILF ou flowerpot.
  • la 14 est trafiquée par un pijiste : c'est mal fait, et mal tout court.
  • un beau classique pour la 15
  • dans le commentaire de la 18, j'apprends que "Parc fermé" (avec l'accent...) est encore une locution française utilisée dans d'autres langues (comme "souvenir", "rendez vous" ou encore "mademoiselle"...)
  • avec la 20, je me demande quel intérêt peut il y avoir à s'entraîner en ligne droite...
  • la 22 me dit que le show devait être marrant...
  • la 26 me faire dire que David Merlini est un menteur. Sérieusement, 21 minutes... debout, en plus, dans une caisse en plein soleil... Et la marmotte, hein ?
  • 31 : rend bien, mise à part cf. 20.

Sinon, d'autres photos, ici, qui cassent bien la baraque... (rien à voir avec la F1, et SFW évidemment)


de 1 jusque 20, c'est Moi !

CKwaDonk ??

Last.Photo.En.Ligne


Twits again

    wtf ?

    Avertissements d'usage, parce que vous le valez bien. Je, Vicnent, suis propriétaire et Auteur de ce Blog. En tant que propriétaire des lieux, je m'autorise à y mettre ce que je veux, mensonges éhontés ou par omission si je veux. En tant qu'Auteur, sachez que les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la forme d'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d'autres blogs, forums ou d'autres supports sans mon accord. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d'un article ou d'un message, à des fins d'information ou de recherches, en citant Blog de Vicnent (.|) comme Auteur de l'article ou du message. Une fonction spéciale permet même de faire des trackback vers chaque article. Vous allez rire, mais la fonction Trackback porte le nom Trackback. Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général ou en particulier de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et/ou d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive ou non dont les sources sont citées dans la mesure du possible ou non. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Je, Vicnent, n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignements. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié, diplomé et compétent. Vous devriez également arrêter de fumer, passer votre permis moto, faire de parachutisme et ne jamais arrêtez de vous cultiver sinon, vous deviendrez xénophobe. Que vous ayez 18 ans ou plus m'est totalement égal, vous pouvez de toute façon sortir et/ou arrêter la lecture de ce blog quand bon vous semble. Votre avis reste de toute façon votre avis et quand parfois, je vois ce que je vois et j'entends ce que j'entends, je me dis que j'ai raison de penser ce que je pense. En dernier recours, vous pouvez aussi aller vous faire foutre. Bonnes lectures.

    Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

    topTen3

    Ici !

    Calendrier

    « mai 2009 »
    lunmarmerjeuvensamdim
    123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031