Comment améliorer la qualité de son sommeil

Stress, angoisse, fatigue… notre corps est tellement mis à l’épreuve toute la journée qu’il ne peut plus se reposer le soir. Et il faut admettre que l’envahissement des écrans n’arrange en rien à la situation. On ne dort pas bien la nuit, et on ressemble à un zombie le matin. Que faire pour y remédier ?

Quiétude absolue avant d’aller au lit !

Lorsque vous prenez un bain avant d’aller au lit, profitez-en pour vous débarrasser également de vos soucis. Les problèmes n’ont pas leur place au lit. Si c’est trop difficile, installez un petit rituel comme la lecture légère, la méditation, l’écoute d’une douce musique, etc. L’important est que vous avez l’esprit serein pour dormir au tranquillou. Les 30 minutes avant de se coucher ne sont pas faites pour payer vos factures ou battre le record d’un jeu vidéo. Elles sont plutôt réservées à une période de tampon antistress.

Un petit exercice physique n’est pas sorcier !

Selon une étude, un sport léger avant de dormir favorise d’endormissement à condition qu’il soit pratiqué régulièrement. Si cela n’est pas encore dans votre habitude, c’est encore le temps de commencer à vous y mettre. Il n’y a pas question de sortir dans le jardin pour courir ni passer des heures dans la salle de sport pour renforcer vos muscles. On parle ici plutôt d’un petit étirement qui permet dégourdir vos nerfs tendus au cours de la journée. Si vous êtes en couple, privilégiez les relations sexuelles avant de dormir, elles aident beaucoup.

Les mauvaises habitudes alimentaires sont à bannir !

L’alcool est unsomnifère utilisé par beaucoup de personnes, mais il est nuisible. S’il vous aide à dormir rapidement, il ne garantit pas la qualité du sommeil puisqu’il cause des réveils multiples, souvent inconscients toute la nuit. C’est aussi le cas de la nicotine et de la caféine. Ce sont des éléments stimulants qui risquent de perturber votre sommeil. Ainsi, le café, le cola, le chocolat, le thé et les autres boissons énergisantes sont à bannir à l’approche de l’heure de dodo. Sachez que leurs effets peuvent durer jusqu’à 12 heures selon le type de la boisson.